Prix Nobel et management

Les travaux du neuropsychologue Roger SPERRY, prix Nobel de physiologie en 1981 ont largement inspiré  Ned HERMANN, créateur du fameux Brain Profil. Cette grille d’analyse peut vous faire progresser et adapter votre mode de management. Il peut aussi vous aider en négociation ou en entretien de vente. Plus largement, les relations humaines!

 

Je ne suis pas chercheur! Je suis manager! :

 

Et justement! Le manager moderne s’éloigne de plus en plus du modèle classique, intégré à une organisation en silo sur un mode de fonctionnement vertical : je décide, il exécute!
Partant de là, si le manager reste le décideur, il ne doit pas pour autant négliger la phase de conviction, préalable à l’engagement de ses collaborateurs et, in fine, de la performance.
C’est dans la capacité du dirigeant à adapter son mode de management que se trouve une bonne part de la recette des équipes qui gagnent!

 

Mon cerveau, ou plutôt, mes cerveaux, j’en ai 4 ! :

 

Comprendre le mode de fonctionnement de l’autre fait partie intégrante des mécanismes à mettre en œuvre pour créer l’empathie, en ce sens, le Profil HERRMANN, constitue une grille d’analyse intéressante. Il se rapproche beaucoup de l’approche DISC (acronyme de Dominant, Influent, Stable et Consciencieux)

 

Le cerveau est composé de deux hémisphères dont les caractéristiques et les fonctions sont très différentes :

 

Hémisphère DROIT : vision d’ensemble, imagination, changement, fonctionnement global, intuitif, visuel, expressif, émotif.
Hémisphère GAUCHE : vision segmentée, logique, rigueur, analytique, rationnel.

 

Chaque hémisphère est lui-même composé de deux parties :

 

Le CORTEX : situé à la partie supérieure du cerveau, siège de la pensée, du langage, de la vision du futur.
Le LIMBIQUE : situé à la partie inférieure, qui dirige les émotions ; les sentiments, et qui est le siège de la motivation.

 

Schématiquement, cela conduit à distinguer 4 secteurs et autant de comportements types :

 

Cortical gauche : ANALYSE, logique, rigoureux, mathématique, centré sur l’objectif, peu sensible à l’humain et aux émotions en général. Ses expressions typiques sont du style « des résultats concrets », « une étude s’impose », « soyons sérieux », « je ne crois que ce que je vois ».
Limbique gauche : MAÎTRISE, organisé, méthodique, sans état d’âme, goût des données, statistiques, planificateur, contrôlé, minutieux, discipliné, il respecte les procédures et règles établies. Ses expressions types seront du genre « procédons par ordre », « prudence », « par soucis de sécurité », « les points sur les i ».

Cortical droit : IMAGINATION, intuitif, imaginatif, simultané, global, artistique, créatif, novateur, visionnaire, passionné, peu sensible aux problèmes humains. Expressions types : « il faut qu’on », « imaginez que », « vous voyez ».
Limbique droit : SENSIBILITE, chaleureux, spontané, expansif, goût du symbole, il aime les contacts et est sensible aux émotions des autres. Expressions types : « j’ai le sentiment », « l’esprit d’équipe », « bien dans sa peau ».

 

De cette approche, quelle utilité au quotidien dans mon management?

 

1. Améliorez votre prise de décision

 

La prise de décision fait théoriquement appel aux quatre parties du cerveau. Aucun d’entre nous ne possédant un parfait équilibre « quadricéphale » nous privilégions naturellement les deux, voire, trois secteurs dominants.

Si vous êtes plutôt un cerveau droit, s’astreindre à « poser » les choses d’une manière plus minutieuse que votre tendance naturelle ne peut qu’améliorer la qualité de vos décisions et, au fil du temps, vous aider à développer de nouvelles aptitudes

Si à l’inverse vous êtes plutôt cerveau gauche, osez vous fier à votre instinct! Vous verrez qu’il a plus souvent raison que vous ne le pensez et, là aussi, vos prises de décisions progresseront, vous éloignerez le sceptre de la paralysie par l’analyse qui touche certains de ce type de dirigeants.

 

2.  Adaptez vous à vos collaborateurs

 

Regardez vos collaborateurs à la lumière de cette grille d’analyse. En caricaturant, si Michel est principalement un cerveau gauche et que vous lui demandez de plancher sur un projet nouveau où la créativité est un impératif avec un délai contraint, vous le placez en situation probable d’échec et ce sera aussi un échec de management.

De la même manière, dans votre manière de donner vos consignes, adaptez vous à vos interlocuteurs, les grandes lignes et être au clair sur les objectifs suffiront à un cerveau droit mais s’avéreront insuffisante pour un cerveau gauche.

L‘efficacité de vos équipes et leur niveau d’engagement sera d’autant meilleur que vous aurez la capacité à adapter votre mode de management aux différentes situations et à vos différents collaborateurs.

 

3.  Conduisez vos réunions de manière plus dynamique

 

Même principe dans la manière de vous adapter à votre public. Respectez le tryptique :

-Ce que je veux dire
-A qui je le dis
-Comment je le dis

Si vous avez normalement préparé votre réunion, vous êtes au clair sur ce le message que vous voulez faire passer. C’est à la seconde étape que le profil Hermann peut vous être utile car il va conditionner le « comment »

 

4. En négociation ou entretien de vente

 

Face à un interlocuteur qui est plutôt limbique gauche ( peu ou prou un bleu en profil Disc) la présentation de votre offre devra être détaillées, vous serez contraint de respecter les procédures en vigueur dans l’entreprise et si, vous même, êtes un limbique droit, il vous faudra ronger votre frein, le passage en force est ici proscrit, votre interlocuteur est très patient!

Si cette méthode n’est pas la panacée universelle, elle a le mérite de permettre une prise de hauteur. Prenez le temps de réflechir à la manière dont vous fonctionnez, les situations dans lesquelles vous êtes à l’aise ou celles qui vous indisposent.

 

Se connaitre et connaitre ses collaborateurs, ses clients, ses partenaires reste un fondamental intemporel. Sun Tzu ne disait-il pas : « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même. Eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux »