Recrutement & Intégration de nouveaux collaborateurs ? Inspirons-nous de la Légion Etrangère !

Pour recruter avec efficacité, les responsables ressources humaines des entreprises gagneraient à s’inspirer de la Légion étrangère qui permet à des personnalités très différentes de former un groupe homogène performant.

 

Saugrenu ! Je dirige une entreprise, pas une section militaire ! On est à l’heure du management participatif… Et pourtant !…

 

Il faut distinguer les résultats attendus et l’objectif, deux notions trop souvent floues.

Pour simplifier, si je veux avoir retrouvé la ligne pour les beaux jours, l’objectif sera : modification des habitudes alimentaires, passons sur les moyens à mettre en œuvre pour arriver aux résultats attendus : perte de ces quelques kg disgracieux.

Retour à la Légion. Cette troupe d’élite fait partie des meilleures unités du monde  construisant sa légende de Camérone à Kolweisi.

Au moment du recrutement, les « collaborateurs » potentiels forment un groupe, on ne peut plus hétérogène dans ses origines culturelles, son histoire personnelle et ses motivations.

La grande majorité n’a aucune expérience dans ce qui va être son futur métier.

Pour corser la difficulté, la barrière de la langue est omniprésente.

Quelques mois plus tard, ils seront intégrés et feront partie d’un ensemble homogène particulièrement performant.

 

Mais quel est donc le secret ?

Process, rigueur et valeurs sont les maîtres mots.

Le process de recrutement ne laisse aucune place au hasard ou à l’improvisation.

Bien sur, les 3 semaines de test ne sont pas reproductibles dans le monde de l’entreprise mais doivent conduire à revisiter nos pratiques de recrutement.

Dans le cas de la Légion, très large au départ, peu de critères rédhibitoires pour peu que le candidat ait entre 18 & 40 ans.

Au terme du process, 1 candidat sur 10 sera retenu (chiffre 2012) et pourra commencer sa formation (ce qui ne signifie pas qu’il sera intégré, il est, lui aussi, en période d’essai)

La rigueur dans la formation est élevée, on ne recrute pas par défaut, pas plus qu’on intègre par défaut. Dans la cas de la Légion, la complaisance à cet instant se traduirait par une prise de risque en opération. A médité une fois transposé au monde de l’entreprise.

Les valeurs permettront, un fois les fondamentaux acquis, de souder le groupe autour d’une culture commune.  Pour mémoire, la devise de la Légion : Honneur et Fidélité.

C’est une fois ces étapes réalisées que ce corps d’élite obtient des « collaborateurs » compétents, adhérant aux valeurs de « l’Entreprise » qui sert de socle à leur motivation et permettant de réaliser l’exploit.

 

Transposons à nos pratiques

Certains CV ne sont-ils pas écartés trop tôt faute d’être « dans le moule » ?

L’accueil et le parcours d’intégration ont-ils véritablement fait l’objet d’une réflexion visant à optimiser les chances de réussite ? Quand on regarde de plus près combien coûte un recrutement et surtout un échec éventuel, investir de la réflexion sur cet axe donne toujours un retour sur investissement significatif !

Quelles sont les véritables valeurs de l’Entreprise et surtout, comment communique-t-on dessus ?

Revisitez vos pratiques avec une grille de lecture de Légionnaire et il y a de fortes chances pour que vos prochains combats s’en trouvent facilités.

 

Ecrit par Frédéric Dubois, avril 2014.