Savez-vous faire un bon pitch?

Faire un pitch devant des investisseurs ou un client répond à quelques règles simples pour être efficace. 5 astuces pour être sûr de réussir son pitch.

Rédigé par Forgacom.

 

Qu’est ce que c’est qu’un pitch?

Le principe est né au USA pendant la crise de 1929 en partant d’un principe simple : vous allez peut-être décrocher le job de votre vie ou le contrat du siècle en rencontrant cet interlocuteur, après qui vous courez depuis des mois, en montant dans l’ascenseur.

Vous avez maintenant 30 secondes pour vous lui expliquer qui vous êtes, mais surtout, ce que vous pouvez lui apporter! Objectif clair, obtenir à la fin, si ce n’est un RDV, à minima le fait qu’il acceptera de fixer un RDV.

 

1. Comment structurer son pitch?

Qui sommes-nous ? Faites court, Prénom, Nom, Société, ça suffit!

> Pour répondre à quel besoin (« nous permettons à nos clients de… »)

ou

> Nous résolvons « tel » problème pour « tel » type de client

Références :
N’attendez pas que notre prospect vous demande « vous travaillez avec qui? » ou encore « vous avez des références? » rassurez le en lui contant une belle histoire (vraie, il vérifiera sans doute en vous « googelisant »).

Différentes formes possibles :
Soit sous la forme : Nos clients sont autant des gens comme X…Y…ou Z (clients à forte notoriété) que des PME.

Soit sous la forme :

« Nous avons travaillé avec « X », leur problématique était « Y » suite à notre collaboration, aujourd’hui « Résultat chiffré »  (Progression de X% de, réduction de X€ des couts de ..etc.) ».

 

2. Ayez différentes sortes de pitch à votre disposition

Suivant que vous êtes dans un cocktail ou en RDV, devant des investisseursou dans un club d’affaires, le temps dont vous disposez n’est pas le même, votre pitch pourra varie d’à peine 1mn à rarement plus de 10.

 

3. Prenez votre temps! (non, ce n’est pas contradictoire)

Votre cerveau pense beaucoup plus vite que ce que vous êtes capables de parler. Prenez le temps pour soigner votre diction et ne pas terminer votre pitch en apnée! Si vous allez trop vite, vous allez noyer votre ou vos interlocuteurs sous les informations et perdre en impact.

 

4. Soyez vous même!

Vous êtes introverti et mal à l’aise en public? Et alors?

Ne cherchez pas à faire une entrée à la Steve BALMER et son fameux « I love this company ». Restez dans le sobre, c’est vous et c’est tellement plus crédible que l’agité qui promet monts et merveilles tel le politique en campagne!

 

5. Entraînez vous, encore et encore! 

Training

Et quand vous aurez terminé, recommencez! On n’insistera jamais assez sur la nécessité de se préparer.

N’hésitez pas à vous enregistrer, c’est parfois surprenant 🙂

Téléchargez le guide de la performance commerciale !

Dans ce guide : 10 clefs pour (re)donner du boost à vos performances commerciales !

Télécharger !