Transformation digitale : la culture d’entreprise doit elle aussi évoluer

Une culture d’entreprise peut-elle être un frein à la transformation digitale? Une chose est sûre : transformation digitale et culture d’entreprise doivent évoluer de concert pour que ce soit réellement bénéfique pour l’entreprise.

 

La transformation digitale est un sujet à l’agenda des dirigeants de beaucoup d’organisations depuis quelques années. Il faut néanmoins constater que son avancée concrète reste fréquemment assez faible même si un Chief Digital Officer a été nommé. Il semble bien qu’une des explications est que la transformation digitale amène les collaborateurs à devoir faire évoluer leurs manières de faire comme de penser. C’est-à-dire leur culture.

Il faut donc identifier si la culture d’une organisation peut faciliter ou pénaliser le déploiement de la transformation digitale. Pour tenter d’y répondre, ESCP Europe et KnowledgeConsult ont réalisé durant le dernier trimestre 2015 une étude auprès d’organisations françaises et de groupes internationaux. Avant de présenter ses résultats, il est nécessaire d’indiquer ce qui est entendu par culture organisationnelle et transformation digitale.

Même si l’apparition du concept de « Corporate Culture » a émergé en 1980 à la parution d’un article dans Business Week, il faut bien constater que dès la fin des années 1970 le sujet était abordé par de nombreux consultants. En fait, ils étaient interpellés par les succès de l’industrie japonaise et en cherchait l’origine dans la culture nationale de ce pays et l’impact qu’elle avait sur ses entreprises. C’est ainsi qu’est sorti en 1982 le livre de Terrence Deal et de Allan Kennedy, « Corporate Cultures: The Rites and Rituals of Corporate Life », qui reprenait certains concepts de l’anthropologie et les utilisait pour indiquer comment décrypter la culture des entreprises et la faire évoluer.

 

A nouveau d’actualité

C’est à partir du milieu des années 1980 que les universitaires se sont emparés du sujet. Jusqu’au début des années 2000, de nombreuses analyses ont été publiés sur la culture organisationnelle pour la définir et proposer des approches pour la faire changer.

Au début des années 2010, la gestion de la culture organisationnelle est redevenue d’actualité dans les organisations. De fait, la décennie précédente avait surtout était occupée par le management de la globalisation, la mise en place de l’approche par processus et l’implémentation des ERP (Entreprise Resource Planning, signifiant littéralement « planification des ressources de l’entreprise » et traduit en français par « progiciel de gestion intégré »), ainsi que pour certaines par le déploiement du Knowledge Management. Ce retour, qui s’amplifie récemment, peut se constater notamment par le nombre croissant de projets de changement de culture qui se mettent en place aux Etats-Unis, dans les pays émergents, comme le Brésil, et aussi en Europe.

 

Lire la suite de l’article de Denis Meingan sur Harvard Business Review