Transformation Digitale : Pourquoi et comment exploiter le digital pour booster votre prospection commerciale et marketing

Mardi matin dernier, le 12 avril, a eu lieu le petit déjeuner co-organisé par Incenteev et Innov’Com dont le thème était « Pourquoi et comment exploiter le digital pour booster votre prospection commerciale et marketing ? »
Six experts nous ont livré leurs secrets.

 

Transformation Digitale : le tsunami en marche

Cette matinée a commencé avec l’intervention de Paul Nathan, Directeur de l’Institut du Marketing Digital et Directeur pédagogique du mastère spécialisé Management digital et Stratégie de marque à L’ESSCA.
Il nous a expliqué que la révolution digitale était réellement en marche en France et dans le monde. Voici quelques chiffres :

  • 3,7 milliards de personnes sont connectés à internet dans le monde
  • 2 milliards de personnes ont un téléphone portable
  • 2,3 milliards de personnes sont connectés sur les réseaux sociaux.

 

Le monde change vite et tout le temps ! Et avec ces changements, les générations et les comportements évoluent également.

 

La défiance institutionnelle s’installe. Aujourd’hui, on est au courant de tout. On défie tout le monde car on a un accès à toutes les informations que l’on souhaite.

De ce fait, les organisations souffrent et doivent s’adapter. Il y a une véritable « uberisation » des secteurs et des métiers qui sont remis en cause dans leur manière de créer de la valeur.

 

Voici quelques lames de fond de la transformation digitale.

 

1) L’économie collaborative et les nouvelles créations de valeur

Cette lame de fond est très importante. En 2014, l’économie collaborative représentait 14 milliards d’euros pour les entreprises. On estime qu’en 2025, elle représentera 296 milliards d’euros.
Le mobile est devenu un élément fondamental à prendre en compte dans les organisations. Tout le monde doit penser « Mobile First ».

 

2) Les 3 facettes de la transformation digitale dans les entreprises

La transformation digitale doit d’abord être une transformation culturelle.
La première facette est au niveau du rôle du marketing et du commercial. Aujourd’hui, plus que jamais, il s’agit de relier la marque au consommateur. L’objectif est d’engager de plus en plus le client.
La deuxième facette est la transformation technologique. L’objectif pour les entreprises est d’amplifier et de couvrir l’espace d’expression.
La troisième et dernière facette est celle du business. Il faut accélérer les ventes et les processus d’achat dans un monde où tout va toujours plus vite.

 

Téléchargez notre livre blanc sur le Social Selling et développez vos performances commerciales !

 

3) L’expérience client est au cœur de la relation

L’expérience client est l’addition de trois typologies d’expériences :

  • UX : la « user experience » qui correspond au produit, au design et à l’offre
  • CX : la « customer experience » c’est-à-dire le parcours client et la relation avec celui-ci
  • BX : la « Brain experience » ou l’impact sur la marque et l’alignement sur la stratégie

 

Si ces trois expériences sont alignées, l’expérience pour le client est totale.

L’approche commerciale doit également évoluer. Le Social Selling, c’est-à-dire l’utilisation des réseaux sociaux dans les différentes étapes de ventes, devient un élément important.

 

Voici 5 points pour concevoir votre stratégie de Social Selling :

  1. Concevez votre dispositif de diffusion de contenu
  2. Programmez votre stratégie éditoriale
  3. Formez vos équipes commerciales au social selling
  4. Mesurez son efficacité
  5. Améliorez-vous en permanence

 

Lire la suite de l’article de Incenteev sur Le Blog Incenteev