La transformation digitale est sur toute les lèvres mais reste pour beaucoup un sujet flou.

La confusion est fréquente avec les mutations technologiques.

Alors, qu’est ce que la transformation digitale? Pourquoi autant de résistances, à commencer par encore beaucoup de dirigeants d’entreprises

Rédigé par Frédéric DUBOIS dirigeant de Forgacom pour Les Echos

La transformation digitale c’est tout d’abord 3 chantiers prioritaires : 

  • Mettre le client au cœur de l’entreprise.
  • Rendre son organisation agile.
  • S’appuyer sur ses partenaires pour créer de la valeur.

Clients, organisation, partenaires, pas un mot de technologie! Car en effet, dans la transformation digitale, la technologie n’est qu’un moyen, un outil au service d’une stratégie.

Ceci posé, on comprend mieux que le choix de l’outil n’intervient que dans un second temps.

S’agissant de stratégie d’entreprise, elle relève de la responsabilité du dirigeant. C’est à lui d’avoir la vision et de fixer le cap.

Pour autant, 87 % des dirigeants de PME et d’ETI françaises n’affichent pas la transformation digitale comme une priorité stratégique pour leur entreprise!*

Pour aller plus dans le détail, l’étude révèle que pour 20% d’entre eux, le temps de la transformation digitale n’est pas venu!

*Etude BPI le Lab Enquête « Histoire d’incompréhension », février-avril 2017,

Alors que ce type de projet nécessite l’implication de la direction, un grand nombre hésite avec

4 raisons principales révélées par l’étude

Les principaux freins à la transformation digitale :

  • La complexité du sujet pour 34 % des dirigeants
  • Le manque de compétences en interne pour 32 %
  • Les moyens financiers reviennent pour 28 %
  • La résistance au changement enfin, est citée par 28 % des dirigeants de PME

A y regarder de plus près, c’est bien de freins humains dont il s’agit pour au moins 3 de ces freins.

Complexité :

S’il ne faut pas négliger la complexité d’une transformation quelqu’elle soit, souvenons nous de Voltaire qui écrivait que « aucune difficulté ne résiste à l’assaut d’une réflexion profonde »

C’est donc bien d’une volonté des dirigeants d’y consacrer le temps nécessaire et de faire prendre  conscience aux équipes, le plus souvent réceptives au sujet,  de ‘importance de s’y atteler.

Compétences :

Merveilleuse opportunité de s’interroger! Avons nous aujourd’hui les compétences indispensables demain? Simpliste dans l’énoncé mais tellement d’actualité! La guerre des talents n’est pas une vue de l’esprit. Il est plus facile d’acquérir une technologie que de créer une équipe aux compétences complémentaires, oeuvrant de concert autour d’un objectif commun!

Dans certains cas, le recours à une compétence extérieure offrira l’avantage de revisiter la stratégie avec un oeil neuf, d’accompagner le cas échéant les montées en compétences

La résistance au changement :

C’est une réalité qui ne doit pas servir d’excuse. S’il est vrai qu’à l’échelle d’une PME, l’opérationnel a parfois tendance à prendre le pas sur l’anticipation du futur, ne pas prendre le virage de la transformation digitale c’est l’assurance d’être à plus ou moins brève échéance dans les derniers wagons.

Là aussi, l’apport de compétences externes peut donner la bouffée d’oxygène « ressource temps » qui peut faire défaut. Elle va surtout servir à expliquer le changement et à montrer qu’il y a sans doute plus d’opportunités que de menaces dans la transformation numérique

Pourquoi mettre l’humain au centre de la transformation digitale?

Une lapalissade pour être pragmatique : Elle faite pour des humains, les clients. Elle est mise en oeuvre par des équipes, encore de l’humain. Quelques exemples issus du terrain pour illustrer le seul item : Mettre le client au centre de l’entreprise! Vous avez sans doute croisé des entreprises chez qui :

La dernière enquête de satisfaction client remonte à….Ah, quand même!

Mais en même temps, le projet de CRM est…Toujours à l’état de projet

Ou, variante, on a un CRM débordant de données mais qui est peu utilisé par les commerciaux

Et pourtant, avec l’avènement du digital, la pression sur les prix et les délais ne fait que croitre. Les avantages concurrentiels dont pouvait disposer l’entreprise ont une durée de vie de plus en plus courte

Le maître mot est donc d’associer les équipes et c’est justement l’occasion de faire remonter du terrain des pépites d’améliorations possibles. C’est aussi l’occasion de faire travailler les équipes en mode projet et de décloisonner certaines organisations.

4 clefs pour réussir sa transformation digitale :

  • Implication des dirigeants, c’est un projet stratégique
  • Anticipation, prendre le temps de poser le diagnostic
  • Association, avec les collaborateurs et les partenaires externes
  • Communication, en amont et tout au long du projet

Bien sur, la liste est loin d’être exhaustive mais pour aller plus loin, il faut personnaliser tant la culture de l’entreprise, son histoire et ses enjeux font qu’à chacune sa transformation.

La transformation digitale, la poule et l’oeuf :

On constate souvent que ce sont les entreprise les plus performantes, qui rencontre les plus fortes croissances qui, en même temps, sont le plus avancées dans leur transformation digitale.

Comme la poule et l’oeuf, qui était là le 1er?

Est-ce le fait d’avoir entamé leur transformation digitale qui les a rendues performantes?

Ou est ce le fait d’être performantes qui leur a donné les moyens de se  doter des compétences voulues?

Sans doute un peu des deux me direz vous! Ce qui est certain, c’est que, pour revenir à la racine de ce qu’est la transformation digitale :

Avoir pour stratégie de remettre le client au centre ne peut qu’avoir des effets positifs sur le développement du chiffre d’affaires.

Se donner comme principe de management de rendre son organisation agile ne peut qu’être porteur de croissance

Enfin, sans partenaires, l’entreprise solitaire n’a que peu de chances de nos jours, l’ère est à la co-construction. A deux, on pense plus loin!

Transformation digitale et vous et vous?

Et vous? Faites vous partie des septiques? Des précuseurs? Des convaincus mais vous avancez douvement?

Vous êtes à deux clics d’aller plus loin dans la réflexion : 1er contact

Pour faire un tour d’horizon complet de votre organisation pour entamer ou accélérer votre transformation digitale : l’évaluation de voies de progrès vous permet de faire rapidement l’état des lieux et de bâtir votre plan d’actions